Partagez | 
 

 "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 19 Oct - 19:53


Simon Entwhistle
» âge il a tout fraichement fêté ses vingt cinq ans. à mi-chemin entre la vingtaine et la trentaine, simon est encore jeune, et il compte bien en profiter. pour lui, se priver de quelque chose n'entre pas dans son vocabulaire. il est maître de son destin, il a les cartes entre ses mains.
» métier récemment diplômé de la meilleure école de commerce d'angleterre, il est cependant actuellement au chômage. si, quelques mois auparavant, il n'avait pas entendu parlé de cette fascinante loterie qui l'a emmené à chicago, il serait très certainement déjà engagé dans une bonne entreprise de la capitale anglaise. au lieu de cela, il ne travaille pas, et vit dans un hôtel luxueux le temps de son séjour aux states, comptant sur la richesse abondante de ses parents pour se payer toutes les fantaisies possibles et imaginables.
» statut civil célibataire, célibâtard, par la même occasion. il ne compte plus son nombre de conquêtes depuis bien longtemps déjà. dragueur assidu, il aime les femmes, et ne se prive jamais de draguer une jolie demoiselle dans un bar. préférant les coups d'un soir aux relations sérieuses, pour l'instant, il ne semble pas décidé à se poser.
» orientation le rouge à lèvres, les sourires pétillants, les mini-jupes et les paires de seins. simon aime les filles, et peut-être même un peu trop.
» nationalité anglais, il a toujours vécu en angleterre. s'il est à chicago en ce moment, c'est pour la loterie. mais peut-être que quelque chose le retiendra sur le continent américain. rien n'est écrit.
» groupe new.

» caractère joueur, séducteur, beau-parleur, menteur, sarcastique, amusant, protecteur, intelligent, méfiant, ponctuel, déstabilisant, surprenant, mystérieux, battant, compétiteur, sportif, macho sur les bords.
ft colton haynes

Simon est le genre de garçon à la voix teintée d'un brin d'arrogance qui fait son charme, au sourire charmeur ou joueur continuellement logé au coin de ses lèvres, à l'allure d'un vrai fils de riche avec ses vêtements de marques, sa gueule d'ange et sa carrure athlétique qu'il travaille un peu plus chaque jour. Car s'il y a bien quelque chose qu'on retient de la famille Entwhistle, c'est sa richesse. En effet, Simon s'amuse à rappeler à quiconque qui oserait le défier, le provoquer, que sa famille est puissante. Qu'elle a de l'influence. Qu'elle a de l'argent, beaucoup d'argent. Il en joue, tel un véritable manipulateur. Ce qu'il est, au final. Simon manie l'art du langage à la perfection, et enfin sorti de ses études de commerce, il aurait aimé entrer dans le management, lieu où il aurait pu tirer profit de ses capacités d'orateur. C'est un beau-parleur, également, et il aime plaire et séduire. Il sait qu'il est doté de nombreux atouts physiques, il aime en profiter. Les femmes n'ont aucun secret pour lui, il les connait par cœur, sûrement grâce à son expérience. Adepte des aventures sans lendemain, il collectionne les conquêtes et aime trainer dans les bars chics, faire la fêtes dans les boites de nuit réputées, pour sans cesse augmenter ce nombre remarquable. Simon est un séducteur, et même s'il aime ces demoiselles, il reste un homme légèrement macho sur les bords, et les blagues sexistes, c'est sa spécialité. Ce qui a d'ailleurs le don d'exaspérer ses dames parfois. Un brin joueur, il aime également les défis, mais est assez intelligent pour les retourner en son avantage. Il sait toujours comment se sortir de situations délicates parce qu'il est malin et réfléchi, que dans sa vie, rien n'est joué au hasard. Hormis pour la loterie, peut-être, mais pour des tickets à deux dollars, disons qu'il a sauté sur l'occasion. Il est surprenant, mystérieux, déstabilisant, et il est presque impossible de prévoir ses remarques, d'anticiper ses réactions. Simon est un paradoxe détestable à lui seul, énervant par sa franchise et sa manière de fixer les gens de manière gênante. Il garde son sang-froid dans n'importe quelle situation, et rares sont ses instants d'énervement ou de disputes. Il n'a jamais été très violent, quoi qu'un peu plus turbulent pendant son adolescence, mais il ne règle jamais ses problèmes avec les poings. Lui, il préfère les vengeances réfléchis, dignes des plus grands stratèges de tous les temps.





Dernière édition par Simon Entwhistle le Dim 19 Oct - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 19 Oct - 19:53


Jill Hemmings
meilleure amie ❖ Jill est une jolie fille. Un très jolie fille. Et naturellement, une jeune femme de ce genre dans un bar, ça ne passe pas inaperçu, surtout aux yeux de Simon, ce bourreau des cœurs habitué aux aventures sans lendemains. Personne n'a été surpris de le voir entamer la discussion avec Jill, son sourire charmeur logé au coin des lèvres et sa bière à la main. Il a presque réussi à la mettre dans son lit. Presque. Alors qu'un jeu de séduction s'installait, la rouquine a subitement mis fin à leur flirt, ce qui a bien fait rire Simon. Il n'a jamais vraiment ressenti une quelconque déception, et n'a pas même pris cela comme un échec. Le soir-même, il s'était déjà trouvé une autre conquête. Alors, ils se sont revus, d'abord par hasard, dans ce parc. Cela faisait un an que Alyss, la soeur jumelle de Simon, s'était suicidée. Et il pleurait. Jill l'a reconnu, l'a interpelé, l'a questionné. Et lui, il lui a tout raconté. Il y avait déjà entre eux cette complicité étrange que Simon n'avait jamais connue avec une autre fille auparavant. Sans énormément la connaitre, il savait que Jill était comme lui, qu'ils se ressemblaient. Et il tenait déjà beaucoup à elle. Au fur et à mesure du temps, ils sont devenus de très bons amis, et même plus encore, de meilleurs amis, et se racontent beaucoup de choses. Ils entretiennent cette relation amicale sans gêne ; ils ont l'habitude de se dire tout en face, et de ne pas se gêner lorsque quelque chose ne va pas. Il y a ce flirt continuel et amusant, aussi, même s'ils savent tous les deux qu'il ne se passera jamais rien entre eux.

Charly Lowe
l'amusante rebellion ❖ uc.

Sarah Lowe
gardienne de mon coeur ❖ uc.

Suzie Hopkins
pitié amicale ❖ uc.

Rosalynn Whitmore
comme une coeur ❖ uc.

Tessa Hemmings
amante privilégiée ❖ uc.


Dernière édition par Simon Entwhistle le Mar 28 Oct - 19:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 19 Oct - 19:54

à vous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 360

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 19 Oct - 20:20

M'OUBLIE PAS.

_____________________

what's a soulmate ? it's like a best friend but more. it's that one person that knows you better than anyone else. the person who knew you and accepted you, before anyone else did. or when no one else would.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 19 Oct - 20:26

comment pourrais-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 58

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Lun 20 Oct - 14:20

J'ai une idée si tu veux bien de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Lun 20 Oct - 15:49

ouuuuui, raconte moi tout I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 58

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Lun 20 Oct - 19:43

Voila voila. Simon et Cran ont un point commun : ils utilisent les mots à la perfection, ils s'en servent pour convaincre et frapper leurs auditeurs. On peu imaginer que Simon aurait participer à un séminaire où Cran aurait été invité en tant que poète pour parler de l'importance du choix des mots. Sauf que Cran et le public c'est pas trop ça, du coup Simon aurait peut être pu se moquer de lui mais lui venir en aide pendant son intervention, du coup il lui aurait payé un verre mais Cran aurait toujours une dette envers Simon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 11:15

c'est assez possible qu'effectivement, il se soit foutu de sa gueule sur le coup, puis qu'il l'aide par la suite, parce que c'est pas un pur connard, le simon du coup, peut-être qu'ils seraient des bons potes qui passent leur temps à se charrier, mais comme on dit, qui aime bien châtie bien. au fond, ils se connaissent pas vraiment, et on peut penser à une évolution possible. du style, ils apprennent chacun de leur côté que l'autre a perdu un être qui lui est cher (la jumelle pour simon, l'amoureuse pour cran), et ça peut les rapprocher. à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 58

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 12:09

oué, ça roxe ton idée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 12:20

je peux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 20:44

#cran, ça m'va parfaitement, si j'ai une idée de rp, je te mpotte I love you
#sarah, non, tu dégages parce que tu pues et t'es moche.
plus sérieusement, ouuui, i want you in my bed noooow tu as des idées, des envies ? simon est un coeur à prendre, par la même occasion, si ça t'intéresse. non mais parce que c'est pas comme si on était ultra canons ensemble Arrow

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 21:30

... d'accord, merci. c'est gentil.
dis-moi ou est ta chambre, j’accoure.  
alors j'ai peut-être une idée. à voir comment tu veux que ça évolue, le point de vue de simon itout mais on peut peut-être partir de ça :  
Citation :
célibataire mais amoureuse. amoureuse d'un idéal. amoureuse d'un homme qui ne la connaît peut-être même pas. juste amoureuse de ce qu'il renvoie. de ce qu'elle croit connaître et comprendre. coup de foudre immédiat, il ne sait peut-être même pas son nom. trop timide, elle n'est jamais allée lui parler. mais elle le voit, les soirs, dans le bar. alors elle sourit doucement en sirotant son coca : un jour, elle aura assez de courage pour le voir, l'aimer en vrai, lui parler.
ledit monsieur peut l'avoir remarqué, ou pas du tout. peut l'apprécier de loin, ou pas du tout. bref, c'est totalement malléable. elle en est juste amoureuse. et ce n'est peut-être pas une bonne chose pour elle.
simon pourrait être cet homme-là.

ps: on est tellement canons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 21:47

"elle le voit, les soirs, dans le bar." ce n'est absolument pas le genre de simon, de fréquenter les bars, voyons. lui, il est toujours couché à 21h30 sinon maman taper.
bref, j'adore l'idée, ça pourrait tellement bien coller. j'imagine bien simon avoir remarquer que sarah l'observe, souvent. du coup, ça l'amuserait, il voudrait en jouer, la faire tourner autour du pot. il lui lancerait des regards charmeurs, la ferait espérer sur les bords, jouerait avec ses nerds. au fond, lui, c'est simplement de l'amusement.
puis, un jour, il va lui parler. il la drague, un peu, il essaye de s'intéresser à elle, en pensant que ce n'est qu'une fille de passage, qu'il couchera avec elle, puis qu'il ne la reverra plus jamais.
le soir, ils ne couchent pas ensemble. simon n'a déjà plus envie de lui briser le coeur. et plus encore, il la veut pour lui tout seul, et pour l'éternité. peut-être qu'il s'en voudrait de penser comme ça, qu'il se mettrait à la mépriser parce qu'elle représente sa seule faiblesse, la seule tâche d'encre sur le parfait tableau de sa vie ; il est ici pour la loterie, après tout. et puis, les sentiments, ça n'a jamais été pour lui.
du coup, sarah se pose des questions. elle est accro à sa présence, mais elle déteste la manière dont il se comporte avec elle. elle veut son corps mais elle n'aime pas ses paroles. sa bouche l'envoute mais elle aimerait réussir à le repousser, réussir à l'oublier. au final, c'est un cercle vicieux, et ils ne sont pas près d'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 21:54

j'adore. et ce n'est pas du tout le genre de sarah de se poser des taaaaas de question, voyons.
en fait, t'as tellement bien résumé le tout que je n'ai rien d'autres à dire.
sarah, elle se laissera charmer. parce qu'elle n'a jamais été amoureuse et que s'il s'intéresse à elle, c'est qu'elle n'est pas la seule à ressentir quelque chose. et puis, même si on lui dit, n'y va pas, ne le fréquente pas, elle le fera quand même. parce qu'elle réfléchit avec son palpitant, pas avec sa tête.
en plus,  sarah, elle serait un peu trop naïve pour tenter de se détacher de lui. au contraire, elle suit son coeur et elle fonce dans le tas. les désillusions, elle ne connaît pas. donc même si elle se pose des questions, elle ne se résoudra jamais à lui dire au revoir.  
franchement, ça sera tellement bien à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 22:07

je suis fan également, il nous faut un rp right now
tu préfères qu'on prenne la relation du début, donc on joue la scène où il va lui parler pour la première fois, ou bien une situation où on a déjà bien avancé ; simon déteste cette sensation au fond de lui quand il la voit, mais d'un autre côté, elle adoucit son regard, et parce qu'il sait qu'elle est une faiblesse pour lui, il la méprise. j'hésite. les deux me tentent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 22:15

bien sûr pour le rp.
alors j'hésite aussi pas mal. parce que d'un côté, ça peut-être marrant de faire le tout début. sarah qui rougit comme une gamine et simon qui s'en amuse un peu trop, de ça. mais d'un autre, je ne sais pas si le plus intéressant, c'est de ne pas se baser directement sur l'après. parce que les choses seraient plus intéressantes à développer, plus importantes dans la relation aussi. puisqu'on sait déjà comment va se passer la première soirée. j'pense que le mieux, c'est de partir sur l'après la fameuse soirée. (je m'explique tellement bien ce soir, je suis choquée. ) mais au final, je m'en fiche vraiment. ce que tu préfères !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 22:22

peut-être la première fois qu'ils se revoient après s'être parlés pour la première fois ? (ce n'est guère mieux pour moi ce soir Arrow) on pourrait dire quelque chose d'assez insolite, du style une bousculade dans la rue (et là j'ai ma petite idée pour la réaction de simon ), une rencontre inattendue dans une foire, un casino, une galerie d'art (parce que simon, il est à chicago depuis pas si longtemps que ça, au final, il fait un peu le touriste, aussi ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mar 21 Oct - 22:26

l'entre-deux, ça me va.
pourquoi pas une bousculade juste devant la galerie d'art. sarah en sort, simon s'apprête à y entrer. parce que sarah passe sa vie dans les galeries d'art, pour observer, comprendre. et en même temps, elle serait assez ... choquée de voir simon par là. parce qu'au fond, elle ne l'imaginait pas faire ce genre de choses, mais d'un autre côté, ça ne l'étonne pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mer 22 Oct - 7:23

simon est surprenant. c'est un gosse de riche, après tout, il s'intéresse aux belles choses. et puis, il a une belle ouverture d'esprit, ayant terminé ses études de commerce en fin d'année dernière. il est dotée d'une grande intelligence, même si ça se voit pas toujours hehe.
je le commence dans la journée, à moins que tu veuilles le faire I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mer 22 Oct - 12:11

je dois faire le rp de charly, donc si tu veux bien le faire, ça m'arrange. merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mer 22 Oct - 13:12

ouep, faut que je réponde à jill également, mais j'essaye de faire ça rapidement, peut-être en rentrant de paris, par contre. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 53

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Mer 22 Oct - 13:39

si j'arrive à le faire avant que tu rentres, tu auras une surprise. faut juste prier pour que charly et mes maths ne me prennent pas trop de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 73

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 26 Oct - 20:44


il me semble que tu voulais un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 86

MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   Dim 26 Oct - 21:03


il ne manquait plus que toi ma jolie
par contre, je n'ai pas vraiment d'idées tu me parles rapidement de rosa ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"pour les bras d'une infirmière, j'me suis conduit comme une crasse"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aide pour les bras et les jambes ! ^-^
» Travailler bras et cuisses avec le hula hoop...
» Schizophrénie
» Un poème pour faire recette! A plusieurs.
» A voir ..et .. A FAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD LUCK. :: 
WHITE SHIRT
 :: 
les beaux personnages
 :: 
les liens.
-