Partagez | 
 

 ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



» billets achetés : 186

MessageSujet: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Sam 18 Oct - 7:58


Jay Winslow
» âge Ne vous fiez pas à sa tête de jeune premier, il a fêté ses 24 ans il y a quelques mois.
» métier Le jeune homme a commencé des études de droits il  a quelques années dans l'espoir de devenir avocat pour les affaires familiales. Il travaille à côté dans un magasin de glaces.
» statut civil Sur le papier, le jeune homme est célibataire. Dans son coeur et sa tête, c'est beaucoup plus compliqué.
» orientation Il ne peut résister aux courbes féminines.
» nationalité Born in the USA, Jay est né et a passé toute sa vie à Chicago. Mais à ce qu'il paraît, il a de lointaines origines écossaises.
» groupe old, mais il a acheté un ticket

» caractère Jay a toujours été qualifié de « gamin adorable » ou de « bon p’tit gars ». La chose qu’on remarque en premier chez lui, c’est qu’il est toujours de bonne humeur, ou du moins, c’est ce qu’il cherche à montrer. Il à ce sourire contagieux collé au visage et la blague facile. C’est son atout de charme et son bouclier. Il est sociable et délie les langues facilement, sans pour autant chercher à être le mec le plus populaire du monde. Jay c’est un type à qui on peut facilement se confier, car il à ce désir profond de vouloir aider tout le monde, jusqu’à s’en oublier lui-même. Son problème, c’est qu’il s’attache trop facilement aux gens, c’est comme si il avait tellement d’amour à donner qu’il veut en faire profiter le monde entier. Jay, c’est un type qui a le cœur sur la main, qui ferait n’importe quoi pour les gens qu’il aime. Même à sortir de ses gonds, mieux vaut pas le chercher là-dessus, parce que même si il n’en a pas l’air, quand il cogne, c’est qu’une seule fois, et fort. Et si quelqu’un fait du mal à un de ses proches, il peut devenir la pire pourriture qu’on n’ait jamais vue. Rancunier ? C’est peut-être vrai, Jay à une bonne mémoire et n’oublie jamais. Il est aussi têtu et obstiné, mais face au fait accomplit, il sait accepter ses erreurs. Et surtout, Jay, c’est l’un des types les plus maladroits du monde, mais il le vit plutôt bien. Malheureusement, sa maladresse se décuple quand il est dans un moment gênant ou stressant, ce qui, pour le gens autour, fait un beau spectacle.
ft Dylan O’Brien

Petit Jay voulait être un super héros justicier ✰ Une rumeur affirme que petit, il mangeait des limaces, mais faut pas croire Charly, c’est une mythomane ✰ Il voulait également être le meilleur dresseur et attendait sa lettre de Poudlard ✰ Ayant peu de moyens, il travaille dans un magasin de glace depuis plus d’un an, un endroit édulcoré qui lui correspond bien ✰ Jay est d’un naturel maladroit, mais cela devient encore pire lorsqu’il est gêné ou stressé. L’année dernière alors qu’il présentait un exposé complexe, il a réussi à trébucher 3 fois sur l’estrade ✰ Malgré ses allures de maigrichon, Jay est un ventre sur patte. Dommage qu’il ne sache pas vraiment cuisiner ✰ Il rêve de faire le tour du monde ✰ Il a décidé de se spécialiser dans le droit des affaires familiales ✰ Il travaille également dans une association qui offre une aide juridique gratuite au personne n’ayant pas les moyens ✰ Au lycée, il ne faisait ni parti de l’équipe de football ou de basketball, mais de natation. Sa mère à même gardé une des ces photos gênantes et étrange de l’équipe en slip de bain moulant au dessus de la cheminé ✰ Il n’a absolument pas l’oreille musicale et encore moins le rythme dans la peau, c’est un piètre danseur. Mais il s’en moque totalement ✰ Il est fou amoureux d’une belle rousse, mais n’ose pas le lui avouer ✰ Il à la bonne humeur contagieuse et déteste voir ses proches malheureux. Il a ce besoin irrévocable de voir les siens heureux, jusqu'à en oublier son propre bonheur ✰ Il y a deux mois, il a trouvé un chaton dans une poubelle en rentrant chez lui. Après l’avoir remis sur patte, il n’a pas réussi à s’en séparer et l’a gardé. Il l’a appelé Réginald ✰ Ses parent ont divorcé quand il avait 6 ans. Son père est parti en laissant sa mère sur la paille ✰ Il a coupé les ponts avec son paternel à l'âge de 11 ans. Ce n'était pas comme si ils avaient un lien fort avant, il l'appelait seulement pour lui souhaiter son anniversaire ✰ Il a économisé plusieurs années et s'est endetté pour pouvoir aller à l'université, ce qui explique son assiduité pour ses études ✰ Fils unique pendant de longue années, il à aujourd'hui un demi-frère de 5 ans qu'il chouchoute encore plus que ses parents ✰ Jay est l'exemple même qui montre qu'il n'y a pas que les filles qui sont accro au chocolat ✰ Jay est un mec assez bordélique, mais c'est son bordel organisé vous comprenez ? ✰


Derrière l'écran
pseudo : Junk âge : 22 ans, ouais, je suis vieille fréquence de connexion : Le plus souvent possible, surtout le week end où as-tu trouvé le forum : sur Bazzart qu'en penses-tu : Il est superbe scénario ou inventé : Scénario de la belle Jill dernier mot :       


Dernière édition par Jay Winslow le Dim 19 Oct - 8:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 186

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Sam 18 Oct - 7:58


Mon histoire


Jay avait des gravillons dans la main et commença à les lancer sur la fenêtre de la maison voisine. Il avait trouvé cette idée dans un film. L’heure du couvre-feu était dépassée depuis longtemps, mais il avait réussi à se faufiler dans le jardin à la nuit tombée, paré d’un sac à dos. Au bout de quelques secondes, il vit une lumière s’allumer et la fenêtre s’ouvrir avant de voir la tête petite tête brune de Charly. Elle le regarda d’un air interloqué tandis que Jay se contenta de sourire et d’agiter la main. Puis, il prit son courage à deux mains et sauta par-dessus la palissade qui délimitait leurs deux jardins. Il remarqua que Charly était sur le point de lui demander ce qu’il foutait là, mais lui fit signe de se taire. Si sa mère apprenait qu’il avait filé en douce, il serait puni jusqu’à la fin de ses jours. Une fois face au mur, il se mordit les lèvres. Sa mission allait s’avérer plus compliquée qu’il ne le pensait. Escalader la barrière florale qui s’étendait sur le mur n’allait pas être une mince affaire. Il avait déjà vu Charly le faire pour atteindre le toit du garage un après-midi il y a quelques semaines. En vrai poule mouillée, Jay s’était juste contenté de regarder. Mais pas aujourd’hui. Il prit une grande inspiration et commença à grimper. Il n’avait jamais été un grand sportif, et se hisser de quelques centimètres était déjà épuisant. Il lui fallut quelques minutes pour atteindre le toit du garage, et une fois arrivé dessus, il se cramponna comme si ça vie en dépendait. Il avança à quatre pattes jusqu’au niveau de la fenêtre de Charly. Lentement, il enleva son sac à dos et le tendis à la petite brunette. Sa maladresse légendaire elle, n’était pas restée à la maison, et Jay avait failli laisser tomber le sac avant que Charly ne le rattrape. La partie la plus difficile était maintenant. Il fallait qu’il s’accroche suffisamment bien pour pouvoir se hisser dans la chambre, sinon il s’étalerait par terre en beauté et finirait sa nuit à l’hôpital. Mais Jay avait une volonté de faire. Et puis, il ne voulait pas que Charly le traite de chiffe molle jusqu’à la fin de leurs jours. Il avait une légère boule au ventre lorsqu’il avança lentement jusqu’au rebord de la fenêtre puis, avec plus de peur que de mal, se hissa à la fenêtre, avant de passer de l’autre côté avec un peu d’aide de Charly et s’étaler de tout son long dans la chambre de son amie. A l’âge de 12 ans, elle avait déjà surmonté les épreuves de toute une vie. Et du haut de ses propres 12 ans, Jay s’en rendait bien compte. Une fois remis sur pied et passé sous le crible de la surprise et des questions de Charly, il ne put s’empêcher de la prendre dans ses bras. Il avait l’impression de ne pas l’avoir vu depuis des jours et elle lui manquait. Rose aussi lui manquait, mais il était maintenant assez grand pour comprendre qu’il ne la reverrait plus jamais. « J’ai une surprise ! ». Il chercha alors des yeux son sac, que Charly avait dû balancer au fin fond de sa chambre avec sa grâce légendaire. Il se cala contre le rebord du lit et déballa tout son petit fouillis. Il y avait surtout des cookies et des bonbons, quelques comics que Jay affectionnait particulièrement et un grand album photo. Les bonbons n’avaient pas fait long feu, les cookies encore moins, et Charly n’avait pas arrêté de le bassiner pour savoir ce que contenait l’album photo. Il aurait aimé la taquiner un peu et la faire mariner un peu plus, mais s’avoua rapidement vaincu. C’était un album qu’il avait préparé pour Charly et qu’il avait surnommé leur futur carnet de voyage. A l’intérieur défilait les unes après les autres des photos du monde entier qu’il avait collecté et soigneusement rangé dans l’album. Des endroits célèbres, d’autres à couper le souffle ou encore de mystérieux endroits inconnu, il les avait tous rangé ici, en promettant à Charly qu’un jour, ils les visiteraient tous tout les deux. « Un jour, je te promets, on partira d’ici, et tout sera beaucoup mieux ». Ils avaient passé le reste de la soirée à rêver, parler et se promettre monts et merveilles. Ils n’avaient pas parlé de Rose. Encore moins du beau-père de Charly. Tout ce que Jay voulait, c’était lui redonner le sourire.

✰ ✰ ✰

Il se souvenait de leur première rencontre comme si c’était hier. Il était encore en retard pour arriver en cours. Il avait même faillit se tromper d’amphithéâtre et assister à un cours de philosophie. Dans sa hâte, il avait dévalé les escaliers de l’amphi dans l’espoir de trouver une place assez proche et s’était jeté sur la première libre. Un peu comme un fou furieux, légèrement maladroit, il fallait l’avouer. Mais l’université était un monde sauvage, où il fallait se battre si on voulait toucher sa part du gâteau. Ce n’est qu’une fois ses affaires déballées qu’il avait remarqué la sublime rouquine assise sur sa droite. Jay avait cette sorte d’aura qui amenait les gens à lui parler naturellement, et même si d’autres lui avaient dit qu’ils trouvaient Jill froide et hautaine, il n’avait eu aucun problème à lui faire décrocher un sourire en quelques secondes. Et parler, encore et encore, sans s’arrêter. Bien sûr, déjà ce jour-là, la rouquine ne l’avait pas laissé indifférent. Mais il était loin d’imaginer à quel point. C’était comme si rapidement, ils ne pouvaient plus se passer l’un de l’autre, ou du moins, lui d’elle. Ils se connaissaient par cœur, étudiaient ensemble et se voyaient quasiment tous les week-ends. Et quand ils n’étaient pas ensemble, ils ne pouvaient s’empêcher de s’envoyer des messages. Un petit couple, qu’on leur avait dit plusieurs fois. Chose à quoi Jay répondait avec humour, même si au fond, il aimerait bien y croire. Parce que oui, il en était bien conscient, Jill, il l’aimait. Des filles, il en avait déjà connu, pas énormément, Jay n’était pas un coureur, mais il n’avait jamais ressenti la même chose. Il n’avait jamais eu cette sensation de manque quand il ne la voyait pas. Il n’avait jamais senti son cœur s’emballer à tel point lorsqu’il la prenait dans ses bras pour la réconforter. Il n’était pas jaloux, et pourtant, il n’aimait pas voir d’autres types tourner autour d’elle. Et il supportait encore moins lorsqu’elle entrait dans leur jeu. Et le soir, quand il se retrouvait seul chez lui, les questions commençaient à se disputer dans sa tête. Est-ce que c’est vraiment de l’amour qu’il éprouvait pour elle ? Est-ce qu’elle pourrait ressentir la même chose que lui ? Non, il ne devait surement pas être son type, il était bien trop … banal. Elle pouvait avoir n’importe qui, alors pourquoi elle le choisirait, lui ? Est-ce qu’il devait lui dire quelque chose ? Et prendre le risque de peut-être la perdre ? Est-ce qu’il devrait tenter de passer moins de temps avec elle, juste pour éviter de ressortir trop blesser de cette histoire ? … Des questions, il s’en posait trop. Et c’était penaud qu’il regagnait les bancs de l’école en début de semaine, jusqu’à croiser son regard. Comme d’habitude, elle était là et l’attendait. Ses yeux rieurs, ses longs cheveux roux à l’odeur sucrée et sa bouche rosée qu’il avait déjà tellement de fois eu envie d’embrasser. Et dès qu’elle attrapait son bras pour se diriger vers leur salle de cours, il sentait son pouls s’accélérer et son ventre papillonner. Et c’était dans ces moments-là qu’il réalisait qu’il l’aimait encore bien plus que ce qu’il croyait.



Dernière édition par Jay Winslow le Dim 19 Oct - 8:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 360

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Sam 18 Oct - 8:09

MY BABYYYYYY
je suis tellement heureuse que tu es pris mon scénario. franchement, je ne pouvais rêver mieux.

bienvenue officiellement, mon amour.
bonne chance pour ta fiche, je suis sure qu'elle sera parfaite. I love you
pis, j'ai trop hâte de rp avec toi.

ah ouais, et si t'as une question, une hésitation, que tu veux une amie ou un lit (enfin, surtout un lit ), tu sais que j'suis là.

j'espère que gl te plaira, baby, parce que jotem déjà et encore merci d'avoir pris jaychou.

PUIS STYDIA CEY LA VIDA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 360

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Sam 18 Oct - 8:26

J'suis pas une mythomane hé ho
Mais sinon, j'adore déjà le début de ta fiche mon petit
Officiellement, bienvenue parmi nous (-> promis, c'pas nous, frappe pas Jillette )

Je réponds à ton mp d'ici quelques minutes petit chou je sens qu'on va bien s'entendre nous tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 186

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Sam 18 Oct - 9:04

HEY mes l'accueil de fou que vous me faite, ça me fait super plaisir

T'inquiète, si j'ai des questions, je sais où te trouver

Et pis Charly, t'es mythomane si je veux d'abord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 360

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Dim 19 Oct - 9:02

OHMONDIEU ta plume est genre parfaite J'adore l'anecdote avec Charly, c'est trop mignon et ça les représente tellement bien, je t'aime, c'est définitif
Aller la rouquine, finis ta vaisselllllle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 360

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Dim 19 Oct - 9:05

oh mon dieu.
ta fiche, ta fiche, ta fiche.
j'en suis amoureuse.
tu m'as perdue, ça y est.
bref, que dire de plus ? tout est parfait, t'es parfait, tu vois jay comme je le voyais et j'adore les deux parties de ton histoire. j'adore tout, en somme. I love you

so, je te valide avec grand plaisir, nos rps vont gérer sa maman.
tu peux aller faire ta fiche de liens, tes scénarios ou encore demander une maison ou flooder. bref, tu peux tout faire. sois ici comme chez toi, jaychou.
et bon jeu sur gl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



» billets achetés : 186

MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    Dim 19 Oct - 9:06


Je suis trop contente que ça vous plaise, je voulais pas décevoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing    

Revenir en haut Aller en bas
 

✰ you can never fix all the world's problems at once but anything you do is better than nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» WORLD EATERS
» Warhammer World
» World Ultimat Wrestling (WUW)
» The world through a plastic lens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD LUCK. :: 
WHITE SHIRT
 :: 
les présentations
 :: 
les validés.
-